Évaluation de la fonction ventriculaire gauche

(Aussi appelée « test MUGA » ou « angiographie isotopique »)

Objet

La ventriculographie isotopique est un examen de cardiologie nucléaire qui fournit des renseignements détaillés sur le débit sanguin myocardique et la fonction de pompage du cœur au repos. L’injection d’un indicateur radioactif dans le sang du patient permet au médecin de visualiser l’activité cardiaque à l’aide d’un appareil d’imagerie médicale appelé « caméra TEMP » (TEMP : tomographie par émission monophotonique). La durée de l’examen est d’environ 1 h 30.

Description

  1. Un technologue en médecine nucléaire explique le déroulement de l’épreuve au patient. On demande au patient de signer un formulaire de consentement relativement au Registre de données en cardiologie nucléaire, de façon à autoriser le Service d’imagerie nucléaire à conserver dans une base de données les données électroniques recueillies au cours de l’examen.
  2. On procède à l’injection d’une solution dans une veine du bras du patient; celle-ci vise à préparer le sang à l’injection de l’indicateur radioactif. Au bout de 30 minutes, on prélève un échantillon de sang pour le mélanger à l’indicateur radioactif avant de le réinjecter au patient 10 minutes plus tard. Ces injections n’ont normalement aucun effet sur le patient.
  3. Les images peuvent ensuite être acquises pendant 30 minutes. On demande au patient de s’allonger sur la table munie d’une caméra. On dispose alors des sondes d’électrocardiographie sur sa poitrine pour surveiller son rythme cardiaque. La caméra TEMP est placée près de son torse pour acquérir les images.
  4. Le technologue en médecine nucléaire procède à l’acquisition des images. Un médecin spécialisé dans l’interprétation des résultats de l’étude examine ensuite les données, puis établit un rapport à l’intention du médecin traitant.

Directives aux patients

Cet examen ne comporte aucune restriction alimentaire. Le patient peut boire, manger et prendre ses médicaments normalement.