Entérocoque résistant à la vancomycine (ERV)

Micrographie de ERV. Réf. photo : Janice Haney Carr, Centers for Disease Control and Prevention

ERV est l’abréviation d’« entérocoque résistant à la vancomycine ». La vancomycine est un antibiotique utilisé pour traiter les infections. Les entérocoques sont des bactéries couramment présentes dans les intestins. Toutefois, chez certaines personnes, ces bactéries causent une infection qui requiert une prise en charge. Seuls quelques antibiotiques, dont la vancomycine, sont efficaces contre les infections à entérocoques. Si l’entérocoque développe une résistance à la vancomycine, cet antibiotique ne parvient plus à détruire la bactérie. Cependant, il existe d’autres antibiotiques pour traiter les infections à ERV.

Les ERV se transmettent habituellement par le contact avec les mains d’un membre du personnel soignant qui a lui-même été contaminé par une personne infectée. Les excrétions et les selles sont les sources les plus courantes de contamination. En l’absence de mesures de nettoyage adéquates avec un désinfectant, les ERV peuvent survivre dans les salles de bain ou sur diverses surfaces de la chambre d’hôpital pendant de longues périodes. Un lavage des mains soigneux, avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool, constitue la meilleure forme de prévention contre la transmission de l’infection.

Pour de plus amples renseignements sur l’ERV, consultez la fiche d’information de la province de l’Ontario.

Les taux d’infection à l’ERV à l’institut de cardiologie se trouvent ici (pdf).