Pneumonie associée aux ventilateurs (PAV)

Micrographie de PVA. Réf. photo : Janice Haney Carr,  Centers for Disease Control and Prevention

La pneumonie est une grave infection des poumons. Les patients qui ont besoin d'une ventilation mécanique pour respirer pendant plus de 48 heures courent un risque accru de développer une pneumonie associée aux ventilateurs (PAV). Les patients qui utilisent un ventilateur pendant plus de cinq jours et qui résident dans une maison de soins infirmiers, sont hospitalisés ou ont pris des antibiotiques au cours de 90 jours précédents, présentent le risque le plus élevé.

Les symptômes de PAV incluent la fièvre, une température corporelle basse, des mucosités nauséabondes rejetées par les poumons ou les voies respiratoires, et l’hypoxie (diminution du taux d’oxygène sanguin).

Il est possible de prévenir la PAV en se lavant les mains fréquemment avec de l’eau et du savon, ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool, en maintenant la tête du patient surélevée à un angle de 30 à 45 degrés et en cessant l’utilisation du ventilateur le plus tôt possible.

Pour de plus amples renseignements sur la PAV, consultez la fiche d’information de la province de l’Ontario.

Les taux d’infection à la PAV à l’Institut de cardiologie se trouvent ici (pdf).