Priorités des collectes de fonds

Photo de Ross Milne avec des bechers remplis de liquide.

En 1998, la Fondation a entamé une mission : celle de créer un fonds de dotation de 25 millions de dollars consacré à la recherche, selon les orientations de l’Institut de cardiologie. Cette campagne a connu un grand succès et l’objectif financier, augmenté à deux occasions, est maintenant de 100 millions de dollars. Selon les prévisions, cet objectif sera atteint d’ici 2015.

Pourquoi concentrer nos efforts sur un fonds de dotation consacré à la recherche?

Dans l’ensemble des décès liés à la maladie, la maladie du cœur arrive en première place. Chaque année, les maladies cardiovasculaires coûtent à l'économie canadienne plus de 22,2 milliards de dollars en pertes salariales, diminution de la productivité, services de médecins et coûts hospitaliers.

La recherche est essentielle pour combattre la maladie du cœur. Nombre d'autorités en la matière, notamment le Dr Robert Roberts, notre président-directeur général, déclarent que le XXIe siècle marquera probablement la fin de la maladie du cœur en raison des avancées réalisées dans le domaine de la recherche.

La recherche est financée en grande partie par des fonds de dotation semblables à celui de l'Institut de cardiologie, qui a été créé grâce aux dons privés de la population.

Notre priorité absolue est de porter notre fonds de dotation actuel à 100 millions de dollars; jusqu'à présent, nous avons réalisé des progrès remarquables dans l’obtention de dons et de promesses de don qui auront une grande importance pour les futures générations de patients de l’Institut.

Les dons sont extrêmement importants pour un organisme comme l’Institut de cardiologie. Des établissements de renommée mondiale, tels que Harvard et Yale entre autres, n’auraient pas pu atteindre leur niveau actuel d’excellence sans les bienfaits et le soutien de fonds de dotation substantiels. Les fonds de dotation sont aussi l’un des moyens, pour les centres canadiens tels que l’Institut de cardiologie, d’endiguer et de prévenir « l’exode des cerveaux » de nos meilleurs professionnels de la santé. Un solide fonds de dotation est une manière d’attirer et de retenir les personnes les plus douées et de les encourager à vivre et à travailler au Canada.