Un guide pour aider les médecins à favoriser l’abandon du tabac chez leurs patients

Les médecins peuvent aider leurs patients à cesser de fumer ou à réduire leur consommation de tabac. Une nouvelle analyse publiée dans le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC) vise à les aider à gérer le processus d’abandon du tabac de leurs patients.

« Le tabagisme est la principale cause de maladies, d’invalidités et de décès évitables au Canada », souligne l’un des principaux auteurs de l’analyse, le Dr Robert Reid, de l’Institut de cardiologie d’Ottawa. « Pour favoriser concrètement l’abandon du tabac, les cliniciens peuvent recourir à des approches systématiques d’identification et de traitement des fumeurs. »

Écouter la baladodiffusion :

En s’appuyant sur des données récentes, l’analyse propose des traitements comportementaux et pharmaceutiques, indique aux médecins comment combiner ces thérapies pour les adapter aux divers besoins des patients, et fait le point sur les traitements destinés à certaines populations comme les femmes enceintes ou les gens souffrant de troubles mentaux.

Les auteurs ont cerné quatre objectifs récurrents chez les fumeurs :

  • Cesser de fumer très rapidement.
  • Réduire graduellement leur consommation pour cesser d’ici une date définie.
  • Réduire leur consommation de tabac.
  • Ne pas modifier leur consommation pour le moment.

Au Canada, près des deux tiers des fumeurs (64,4 %) souhaitent cesser de fumer, et 49,6 % ont tenté d’arrêter de fumer au cours de la dernière année. Malheureusement, moins de 5 % des fumeurs réussissent à maintenir leur objectif à long terme.

« Il est essentiel d’établir des pratiques qui garantissent une approche de traitement du tabagisme uniforme et systématique. Les approches systématiques, comme le Modèle d’Ottawa pour l’abandon du tabac, aident les fumeurs à abandonner le tabac à long terme », souligne le Dr Reid.

L’abandon du tabac avant l’âge de 40 ans comporte d’importants avantages pour la santé, puisque cela entraîne une baisse de 90 % des risques de maladies et de mortalité chez les fumeurs.

Personne-ressource pour les médias

Vincent Lamontagne
Directeur, Communications institutionnelles
Institut de cardiologie d’Ottawa
Tél. : 613-761-4427
Cell. : 613-899-6760
vlamontagne@ottawaheart.ca

Partager