Angine

(Aussi appelée : douleur thoracique, douleur cardiaque, angine de poitrine, angine stable, angine instable, syndrome coronarien aigu)

L’angine est le symptôme d’une maladie du cœur qui indique que le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d’oxygène pour combler ses besoins. Les personnes qui en sont atteintes décrivent l’angine comme un serrement à la poitrine ou une pression qui se propage dans le bras, le dos, le cou ou la mâchoire, ou encore un inconfort rappelant une indigestion. Dans certains cas, l’angine s’accompagne d’un essoufflement (plus fréquent chez les diabétiques). Il existe différents types d’angine. Généralement, on la traite avec des médicaments et par l’adoption d’un mode de vie sain.

Si vous éprouvez des douleurs à la poitrine ou de l’angine pour la première fois, consultez immédiatement un médecin.

Qu’est-ce que l’angine?

L’angine est un type de malaise ou de douleur à la poitrine qui survient quand le cœur ne reçoit pas tout l’oxygène dont il a besoin pour faire son travail. On décrit souvent l’angine comme une douleur ou une pression au milieu de la poitrine qui peut se propager aux bras, au cou ou à la mâchoire. Ces symptômes sont parfois accompagnés d’un essoufflement, de transpiration ou de nausées.

Il existe différents types d’angine, les plus courants étant l’angine stable et l’angine instable.

Angine stable

C’est la forme d’angine la plus courante. Elle survient quand votre cœur doit travailler plus fort que d’habitude, généralement à la suite d’un effort physique, comme marcher ou monter un escalier. L’angine peut aussi être provoquée par une émotion, si vous êtes bouleversé ou inquiet. Elle disparaît habituellement en quelques minutes avec le repos ou la prise d’un médicament appelé « nitroglycérine ». En général, l’angine stable ne provoque aucun dommage au cœur.

Angine instable

Ce type d’angine apparaît soudainement au repos ou à l’exercice. Ses symptômes sont plus fréquents et durent plus longtemps. Le repos et les médicaments n’arrivent pas toujours à soulager la douleur.

L’angine instable survient souvent lorsque la plaque accumulée dans l’une des artères coronaires se brise. Quand cela se produit, le sang forme un caillot sur la plaque fissurée, ce qui bloque partiellement l’artère et réduit l’apport de sang au cœur.

L’angine instable est une urgence médicale qui vous prédispose à la crise cardiaque.

Si vous éprouvez des symptômes d’angine pour la première fois ou plus souvent qu’auparavant, consultez immédiatement un médecin.

Causes 

L’angine est souvent causée par une maladie coronarienne, mais d’autres maladies du cœur comme la fibrillation auriculaire, la cardiomyopathie, l’insuffisance cardiaque, la valvulopathie et l’hypertension pulmonaire peuvent aussi en être à l’origine.

Les drogues, comme la cocaïne, peuvent faire en sorte que les artères du cœur génèrent des spasmes et se contractent. Cela réduit l’apport de sang au cœur, provoquant l’angine.

Symptômes 

Les personnes atteintes d’angine décrivent la douleur thoracique (angine) comme une douleur constrictive sourde ou un serrement dans la poitrine. La douleur peut partir du milieu de la poitrine et se propager aux bras, au cou, au dos ou à la mâchoire, et s’accompagne parfois d’un essoufflement, de transpiration et d’étourdissements.

L’angine peut se manifester différemment chez les femmes. Par exemple, les femmes peuvent ressentir des symptômes comme une fatigue intense, des difficultés à s’endormir ou de fréquents réveils causés par une douleur lancinante dans la poitrine. Souvent, elles décrivent l’angine comme un inconfort rappelant une indigestion, avec une douleur ou une sensation de brûlure dans le haut de l’abdomen ou de la poitrine. De plus, les femmes rapportent souvent une sensation de nervosité ou de crainte sans raison apparente.

Diagnostic 

Votre médecin vous demandera de décrire vos symptômes, passera en revue tous vos antécédents médicaux, procédera à un examen physique et demandera certaines analyses sanguines. Si l’on soupçonne une angine, il est probable qu’un ou plusieurs des examens suivants soient demandés :

  • Électrocardiographie (ECG)  : pour repérer les problèmes de rythme cardiaque ou les signes d’une crise cardiaque
  • Épreuve d’effort sur tapis roulant  : pour évaluer l’état de vos fonctions cardiaques quand le cœur doit travailler plus fort qu’en temps normal (à l’exercice)
  • Imagerie de perfusion nucléaire  : pour repérer les zones du cœur qui reçoivent moins de sang
  • Échocardiographie  : pour déterminer le volume de sang pompé par le cœur. Cet examen peut être réalisé au cours d’une séance d’exercices ou après l’administration d’un médicament qui stimule votre cœur.
  • Tomodensitométrie  : pour déceler les blocages dans les artères de votre cœur
  • Cathétérisme cardiaque : pour déceler les artères obstruées ou rétrécies 
Traitement 

Le principal objectif du traitement de l’angine est de soulager rapidement la douleur et, idéalement, d’éviter qu’elle se reproduise.

La nitroglycérine en vaporisateur est un traitement à action rapide. Elle dégage les artères et diminue la charge de travail du cœur de façon à améliorer le flux de sang et d’oxygène qui arrive au cœur. Pour obtenir des renseignements sur ce médicament, adressez-vous à votre médecin ou à votre infirmière; ils pourront vous dire s’il vous convient, et ils vous apprendront à l’utiliser efficacement.

Si vous souffrez d’angine, veuillez suivre les directives suivantes :

Au premier signe d’inconfort → Arrêtez toute activité immédiatement et reposez-vous
Si le repos ne vous soulage pas    → Prenez une 1re dose de nitroglycérine en vaporisateur
Si, après cinq minutes, vous n’êtes pas soulagé    → Prenez une 2e dose de nitroglycérine en vaporisateur
Si, après cinq minutes, vous n’êtes toujours pas soulagé → Composez le 9-1-1 et prenez une 3e dose de nitroglycérine en vaporisateur

Il est très important d’informer votre cardiologue et votre médecin de famille de toute évolution de vos symptômes.

L’angine est généralement traitée par des changements au mode de vie et des médicaments, parfois en combinaison avec une opération ou une intervention cardiaque. La meilleure combinaison de traitements sera déterminée en fonction de votre situation personnelle.

Médicaments

Il existe de nombreux médicaments qui aident à maîtriser les symptômes de l’angine. Votre médecin vous prescrira vraisemblablement une combinaison de médicaments qui permettront de :

  • réduire la charge de travail de votre cœur
  • favoriser la détente des vaisseaux sanguins
  • abaisser le taux de cholestérol
  • aider à prévenir la formation de caillots sanguins

Vous devrez prendre ces médicaments pour le reste de votre vie.

Interventions cardiaques

Il est parfois nécessaire de procéder à un cathétérisme cardiaque pour voir les blocages. Les renseignements ainsi obtenus permettent de déterminer si des médicaments peuvent suffire à traiter l’angine ou s’il faut procéder à une angioplastie (aussi appelée « intervention coronarienne percutanée », ou « ICP »). Lors de l’angioplastie, on insère un petit ballonnet dans le vaisseau obstrué afin de l’ouvrir, puis on y glisse une endoprothèse. L’endoprothèse est un cylindre fait de toile métallique qui permet de maintenir l’artère ouverte. Parfois, il faut recourir au pontage aortocoronarien pour mettre en place de nouvelles artères ou veines qui permettront de contourner les blocages.

Modification des habitudes de vie

Pour prendre en charge l’angine et la maladie coronarienne, il importe de :

  • Cesser de fumer, parce que le tabagisme a pour effet de rétrécir les vaisseaux sanguins. Des traitements antitabagiques sont offerts aux patients qui ont de la difficulté à cesser de fumer.
  • Faire vérifier votre taux de cholestérol  et maîtriser l’hypercholestérolémie (taux de cholestérol trop élevé dans le sang). Cela peut réduire ou éviter la formation de plaques dans les vaisseaux.
  • Avoir une saine alimentation à faible teneur en gras saturés, en cholestérol et en sel.
  • Faire régulièrement de l’activité physique.
  • Maintenir un poids sain. Si vous faites de l’embonpoint, perdre du poids allège le fardeau de la surcharge pondérale sur le cœur. Faire de l’activité physique régulièrement favorise la maîtrise du poids et atténue les autres facteurs de risques associés à la maladie coronarienne, comme l’hypertension.
  • Si vous êtes atteint de diabète, il est important que vous maîtrisiez vos taux de glucose sanguin.
  • Si vous souffrez d’ hypertension, faites vérifier votre tension artérielle régulièrement et veillez à ce qu’elle se maintienne à des niveaux normaux.